Carnet de notes licorne

Carnet de notes licorne

Ça y est ! Mon premier « livre » papier est enfin publié. Pour un coup d’essai, j’ai voulu m’orienter sur quelque chose d’assez simple. J’ai donc conçu un carnet de notes licorne ligné de 120 pages, avec papier crème 90g et couverture souple illustrée. Je suis resté dans le thème fantastique, JdR. Vous devriez reconnaître le dessin, je pense.

Pourquoi un carnet de notes licorne ?

Le carnet de note est un outil très utile pour les meneurs de jeu comme pour les joueurs. J’utilise personnellement un carnet de notes pour inscrire toutes les informations utiles lorsque je suis joueur.

J’ai d’ailleurs tendance à beaucoup écrire, parce que j’aime être assez exhaustif. Pour moi, le plus difficile à retenir, ce sont les noms de lieux et de personnages. Si l’on se souvient assez bien des grandes lignes de l’aventure et des actions, il y a des détails que l’on peut vite oublier.

Et chacun le sait, le diable se cache dans les détails. Surtout quand on suppose certaines choses anodines (en tant que joueur), mais que le MJ leur attache une importance tout particulière. Il ne faut rien négliger. Mais là où le carnet de note devient essentiel, comme je le disais dans l’article sur les astuces pour améliorer vos parties de JdR, c’est qu’à plus ou moins long terme, on peut facilement oublier la majeure partie de l’histoire. Tout le monde ne peut pas jouer plusieurs fois par semaine. Et même dans ce cas, vous souvenez-vous parfaitement de vos aventures de l’année dernière ?

Trop de joueur négligent de prendre des notes et posent ensuite tout un tas de questions qui retardent le début de l’aventure suivante. Bref, je ne vous apprendrais pas l’importance d’un carnet de notes, je peux seulement vous inviter à en utiliser un aussi souvent que possible.

J’utilise d’ailleurs des carnets de note lignés pour d’autres choses que le JdR. A titre professionnel, j’en utilise principalement deux : l’un qui me sert surtout de brouillon et sur lequel je raye les informations devenues inutiles, l’autre pour conserver des informations importantes, comme des processus techniques ou marketing, etc. J’y résume les formations que je suis. Je m’en sert comme d’une sorte d’ouvrage de référence. Ce qui ne m’empêche pas d’utiliser aussi un logiciel de notes fourni par mon NAS Synology. L’essentiel, c’est de retrouver les informations que vous cherchez quand vous en avez besoin.

Après cette digression, revenons au sujet qui nous intéresse, le carnet de notes licorne. Pourquoi ce thème ? Tout simplement parce que j’avais fait un dessin avec un chasseur et une licorne que j’avais depuis longtemps envie d’utiliser pour quelque chose de concret. C’était donc l’occasion.

Carnet Licorne Amazon

Description du carnet de notes licorne

Il s’agit d’un carnet broché ligné de 120 pages avec papier 90g de couleur crème et une couverte souple illustrée. Le poids du papier est supérieur à celui du papier imprimante classique qui est en général de 80g. C’est plus qualitatif. J’ai choisi un papier de couleur crème pour le style, qui me parait mieux adapté à la couverture avec son effet un peu vieilli.

Le terme broché signifie qu’il s’agit d’un dos collé, comme les livres de poche, les manuels scolaires, les comics, les mangas et certains magazines haut de gamme. Il y a une différence de prix et de tenue dans le temps avec les livres reliés qui possèdent notamment une couverture rigide. Ces derniers peuvent résister à des siècles de manipulation. Pour une première publication, j’ai voulu produire quelque chose d’utile et d’abordable en terme de prix. De très nombreux carnets de notes sont fabriqués sous forme de livre broché. J’envisage d’en créer un autre qui sera cette fois relié et donc plus cher.

Pourquoi vendre mon carnet sur Amazon

J’ai choisi Amazon pour plusieurs raisons. Il fallait une plateforme qui fabrique à la demande. Même s’il en existe d’autres, comme Lulu, Amazon me semble parfaitement incontournable pour les micro éditeurs. A mon avis, se passer d’Amazon, c’est un peu comme se passer de Google. Certains ont fait ce choix pour lutter contre les GAFA, et c’est une démarche tout à fait respectable, admirable même, tant cela rend la tâche compliquée. Je suis le premier à vouloir défendre les petites entreprises, mais n’oublions pas que nombre d’entre elles survivent grâce à Amazon et d’autres grandes sociétés du genre. L’objectif n’est pas ici d’ouvrir le débat (quoi que vous pouvez bien entendu en parler en commentaires). Je souhaitais simplement expliquer mes choix et vous donner un maximum d’infos.

Les prochaines publications

J’envisage d’autres publications papier dont le contenu reste pour le moment à définir. Il est très probable que je m’intéresse à la création d’autres sortes de carnets (de notes et de jeux éventuellement), mais également à la publication des scénarios pour les jeux de rôles et lieux prêts à jouer qui existent actuellement seulement au format digital. Il s’agira probablement d’ouvrages hybrides. Les plans pourront être imprimés, mais continueront probablement à être fourni numériquement pour en faciliter l’usage par les meneurs de jeux et les joueurs.

Photos du carnet de notes papier

Voici les photos du carnet que je viens de recevoir et je suis plutôt satisfait du résultat. La couverture souple est d’aspect mat et soyeux au toucher. Le rendu graphique est parfaitement conforme à l’image numérique. Le papier intérieur est également doux et lisse. La couleur crème est plus naturelle que le papier imprimante classique qui a tendance à virer au bleu, même en condition de luminosité naturelle. Voyez la photo pour le comparatif de couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :