Collaboration avec un dessinateur italien

Francesco Vecchi, un dessinateur italien qui me suit sur Instagram m’a récemment proposé un dessin en collaboration. Le but était de dessiner une scène de combat en prenant en charge le dessin d’un personnage chacun. Sans autre indication, je me suis lancé le premier dans la création d’un personnage. J’ai choisi de dessiner un Ninja et j’ai soumis le brouillon à mon partenaire pour qu’il puisse dessiner l’autre combattant en fonction de ma pose.

Dessiner une scène de combat

C’était un vrai défi pour moi et la toute première fois que je collaborai avec un autre dessinateur pour la réalisation d’un dessin à quatre mains. La difficulté n’était pas dans la collaboration, mais consistait plutôt à réaliser un personnage en pied, dans un mouvement dynamique.

Utiliser des références photo

Heureusement, les références photo étaient là pour m’aider. Je ne travaille jamais sans avoir préalablement fait des recherches sur le sujet que je veux dessiner. J’ai besoin de ces photos autant pour dessiner une pause réaliste que pour bien comprendre les proportions dans tel ou tel mouvement, mais aussi bien entendu pour ne pas louper les détails d’un costume ou armes et accessoires que pourrait porter le personnage. Je navigue sur Internet et je recherche des photos et dessins relatifs à mon sujet, puis j’enregistre les images qui me plaisent et me constitue ainsi une petite bibliothèque de média pour chaque dessin que je souhaite réaliser.

Inspiration d’autres dessins

Je dessine souvent dans un style bande dessinée ou dessins animés, mais cela ne m’empêche pas d’enregistrer des dessins dans n’importe quel style, du simple croquis au dessin ultra réaliste. Ces références-là me servent d’inspiration à différents niveaux. Je peux m’inspirer d’un effet de couleur, d’une expression de visage, d’un mouvement, etc. Voir d’autres dessins nous permet, non pas de copier ce qui a déjà été fait, mais de trouver des idées que nous n’aurions pas eu. C’est un peu comme un brainstorming.

Résultat de la collaboration avec un autre dessinateur

Et après quelques heures de travail, d’esquisses, de croquis et de nombreux coups de gomme, voici donc le combat d’un Ninja contre un boxeur anglais old school. Francesco a adopté le même style BD et on pourrait presque croire que le même dessinateur a réalisé la totalité du dessin. Un oeil averti repèrera notamment quelques différences anatomiques. Les proportions sont un peu différentes sur les deux personnages. La tête du boxeur est plus grosse que celle du ninja et ses membres sont plus épais et plus courts que ceux de l’autre personnage. Les traits et couleurs forment cependant un bel ensemble. Je suis très heureux d’avoir pu collaborer avec Francesco et j’aimerais avoir l’occasion de recommencer.

Un décor facile à faire

Je ne suis pas encore très doué pour les décors. Il faut dire que je m’exerce plus sur les personnages. Mais celui-ci m’est apparu assez facilement et je l’ai réalisé en quelques minutes. Je suis resté dans mon idée de ninja avec un décor de cloison asiatique traditionnelle ; ces cloisons fines ornées de petites ouvertures en papier légèrement opaque. Ce contre-jour me paraissait aller de soi pour donner à la scène un aspect plus mystérieux. Il m’a suffi de dessiner une sorte de grille noire à la hâte (un peu trop d’ailleurs…) et d’appliquer quelques effets de lumière.

Une nouvelle expérience pour progresser

Progresser en dessin ou dans n’importe quel domaine, c’est sortir de sa zone de confort aussi souvent que possible. Ce n’est pas facile, parce que justement, c’est plus difficile que de faire ce qu’on à l’habitude de faire et donc que l’on maitrise mieux que le reste. Cela nous force à nous adapter à de nouvelles contraintes et donc à apprendre de nouvelles choses et pratiquer dans des conditions différentes. Et cela permet de détecter les faiblesses. Par exemple, il est clair que je vais devoir travailler les drapés pour avoir un rendu plus réaliste la prochaine fois. Les plis du costume du ninja ne sont pas forcément au top. Je me suis forcé à participer à plusieurs concours pour dessiner sur des thèmes imposés et cette collaboration et une nouvelle forme de défi et une nouvelle façon de progresser. C’est par ailleurs une bonne façon de développer un compte Instagram, chaque dessinateur permettant à sa communauté d’en découvrir un autre. Merci à Francesco pour sa proposition !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *